Dans un monde d'illusion a été créé le Firefly Mansion, pour corps et âmes perdues.
 

 :: … Firefly Mansion … :: Abords Illusoires :: Forêt Enchantée :: Völuspá Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question bête (pv Valborg)

Arthur Esekíel
Messages : 35
Date d'inscription : 25/06/2018
Localisation : Quelque part

Ce qu'il faut savoir
Race: Vampire
Rune: Guérison ᚠ
Poste: /





Arthur Esekíel
Sam 14 Juil - 11:13


(theme)

Être le centre du monde. Est-ce quand l'attention du monde entier est porté sur soi, ou est-ce quand le monde tourne autour de soi sans qu'on soi remarqué? Du point de vue d'Arthur, il y a de quoi s'interroger: le manoir lui-même semble prendre vie lorsque le soleil se lève. Il évolue quotidiennement avec ceux et celles qu'il abrite. Tous s'anime bien plus en journée: des bruits de pas, des éclats de voix, les oiseaux piaillent au dehors. Tous? Non! Une chambre habitée par un vampire résiste encore et toujours à l'envahisseur: Pourquoi accepter simplement toute cette effervescence quand on peut rester enfermé dans son coin pour ressasser le pire. La vie n'est pas facile pour le pauvre Nonanga, qui tente vainement chaque jour de retrouver son ami, ce grand adepte nostalgique du "c'était mieux avant". Pour être dans cet état d'esprit il suffit parfois uniquement de faire preuve de mauvaise foi.

En effet, fût un temps rien ne tournait autour de lui. Arthur se contentait de sortir une fois à l'aube, puis il restait enfermé non stop dans sa chambre. Volets fermés, porte close en journée. Porte close de nuit, mais avec une fenêtre grande ouverte. Le spectacle nocturne qui se déroule à l'extérieur est sans doute moins passionnant qu'un vieux feuilleton qui passerait à la télé, mais ça lui suffisait largement. Un ciel tantôt clair et étoilé, tantôt recouvert de nuage qui annonçait une pluie torrentielle. Un long silence brisé par le hululement d'une chouette de passage, ou peut être de quelques grillons, aussi. La brise est plus agréable à cette période de la journée, elle soulève quelques pages d'un livre posé sur un bureau visiblement très abîmé. En somme, rien d'extraordinaire. Les jours s'étaient succéder sans qu'il ne croise qui que ce soit. Puis, d'un coup, un énergumène sorti de nul part lui brise sa routine. Autant qu'il lui brise autre chose lorsque le phénomène de foire qu'est cet homme-chien (ou loup, c'est pareil) se décide à le pourchasser. Dernièrement Arthur dû même se glisser dans la peau d'un agent secret pour échapper à l'affreux jojo! Longer les murs, re-sentir sa présence avant qu'il n'arrive dans la pièce dans laquelle il se trouvait...

Ce jeu du chat et de la souris avait assez duré. Après en avoir fait appel à Satan lui même, sans résultat, il était temps de se tourner vers une solution plus radicale!

La voyance. Qui l'eut cru. Le vampire avait fait les cent pas vingt fois dans sa chambre, durant toute une semaine. Lui qui durant des siècles à toujours perçu ce domaine comme un véritable traquenard pour pigeon. Un jeu ridicule pratiqué par des gens pas très nets. Il en avait assez. Assez de devoir esquiver un seul problème, inlassablement. Dans le pire des cas, que risquait-il? Un fou rire après qu'on lui ai lu son horoscope? "Vous êtes en conflit avec poisson" Non non, en conflit avec un chien! Loup, c'est du pareil au même.

Arthur s'était pincé l'arrête du nez. Le soleil avait déjà quitté le ciel, qui s'assombrissait petit à petit. Völuspá ne serait pas accessible éternellement. Enfin, sans doute? Tout est éphémère après tout.

C'est ainsi qu'il s'est retrouvé devant cet endroit, en dehors du manoir, aux abords illusoires. Il pensait tourner les talons et retourner s'enfermer dans sa chambre, qui se languissait déjà probablement de sa présence, mais, une curieuse jeune femme venait de se retrouver nez à nez avec lui. Il tournait un peu la tête, esquivait son regard.

Génial. Même moi, je me rend compte que je pue le malaise...

- C'est... fermé?



Question bête (pv Valborg) 9OvBzZLlVWx29UNKOI6Jb19xjUY

Carnet de notes -- Je te méprise en #830103 -- Song
Revenir en haut Aller en bas
Valborg Hrafndóttir
Messages : 13
Date d'inscription : 03/04/2018
Age : 19

Ce qu'il faut savoir
Race: Sorcière
Rune: Sagesse ᚻ
Poste: Voyante





Valborg Hrafndóttir
Sam 14 Juil - 15:02
img
Question bête
Feat Le Méprisant

La nuit était tombée sur le manoir et ses alentours, rendant le lieu encore plus étrange qu'en journée. Les lucioles dansaient dans les airs, les oiseaux nocturnes voletaient entre les arbres, tandis que les habitants de la bâtisse s'en allait vers un repos réparateur. Cependant, cette nuit, Valborg n'avait pas rejoint la chambre qu'elle partageait amicalement avec ses deux colocataires, préférant rester seule dans la vieille bicoque qui lui servait de salle de Voyance. Elle avait entreprit de méditer toute la nuit, loin de toute activité humaine... ou anthropomorphe. C'était ici qu'elle passait le plus clair de son temps, mangeant peu et faisant brûler des herbes afin de communiquer avec les dieux. Ceux-ci restaient pour le moment silencieux, mais elle avait l'intime conviction que c'était eux qui l'avaient emmener vers cette dimension coupée du monde d'où elle venait. Devant elle se trouvait des pierres de divination qu'elle avait façonnée de ses mains. Au fur et à mesure qu'elle avait pris possession de cet endroit, elle l'avait transformé, décorant ces murs de toutes sortes d'herbes séchées, d'os et de crânes, mais également de pierres blanches qu'elle assemblait en guirlande. Il régnait dans cette pièce une atmosphère indescriptible, comme dans ces moments où l'on ne sait si c'est la peur ou l'enthousiasme qui nous gouverne.

La jeune albinos, après deux heures de méditation, sentit sa concentration quelque peu s'estomper. Quelque chose était venu perturber son esprit et elle dû à contrecœur ouvrir les yeux et mettre fin à son état de quasi-transe. Quelqu'un ou quelque chose rôdait non loin, elle pouvait le sentir, comme une sorte d'instinct. Des bruissements se faisait entendre au dehors, semblable aux pas discret d'un homme. Un visiteur, en pleine nuit? Quelque peu surprise, Valborg se leva doucement, et, flottant dans ses larges vêtements, se dirigea vers l'entrée. Elle ouvrit lentement la porte, curieuse de voir qui pouvait bien lui rendre visite en cette heure avancée. La jeune femme aperçue devant elle la silhouette d'un homme, plutôt grand mais pas gigantesque.

- C'est... fermé?


Il avait parlé embarrassé, comme s'il ne savait pas trop pourquoi il se trouvait là. Cela était assez habituel chez les personnes qui venaient la voir pour la première fois. Valborg sourit avec bienveillance.

- Non, ça n'ait jamais fermé, dit-elle gentiment, Entre donc, ne restons pas dans l'obscurité.

Elle l'invita à s'assoir près du feu centrale qui crépitait joyeusement et s'installa elle-même en face de celui-ci. A présent que l'inconnu était à la lumière, elle put observer qu'il n'avait, malgré une apparence globale proche, pas l'air très humain, ou alors un humain en très mauvaise santé. Son extrême pâleur, quasi cadavérique et ses yeux dorés et perçants le rendait effrayant pour le commun des mortels. Valborg, heureusement, n'en faisait pas partie, car elle vait eu longtemps l'habitude qu'on la traite comme un individu non-humain, du fait de la décoloration totale de son corps. Sereine, elle fixait le visiteur, tentant de peu à peu en savoir plus sur lui.

- Que puis-je faire pour toi? s'enquit-elle, Il est rare que je reçoive de la visite si tard dans la nuit.



Revenir en haut Aller en bas
Arthur Esekíel
Messages : 35
Date d'inscription : 25/06/2018
Localisation : Quelque part

Ce qu'il faut savoir
Race: Vampire
Rune: Guérison ᚠ
Poste: /





Arthur Esekíel
Sam 14 Juil - 17:44



Comme première impression, on pouvait mieux faire. Le baron Samedi aurait été plus accueillant que la petite bicoque, dont la décoration atypique le surprenait à peine. Il s'agissait du cliché parfait de l'entre d'un vieux prêtre vaudou, si on se référait aux divers objets disposés ça et là. Des osselets, crânes d'on ne sait quelles bestioles, des pierres de différentes tailles et couleurs. Il manquait juste un bol avec une mixture louche dedans, et des fioles remplies de liquides tout aussi peu nets. Ajoutons à cela, la propriétaire des lieux, qui non seulement semblait en partie shooté aux herbes, ce qui ne serait pas étonnant lorsqu'on remarque l'odeur, mais qui en plus de ça se permettait déjà quelques petites familiarités. Certainement était-ce lui qui était vieux jeu, mais ça ne lui plaisait pas sincèrement. Ici rien ne lui plaisait, de toute façon. Le ton qu'elle avait employé, autant que le fait qu'elle l'ai tutoyé, lui avait arraché un rictus. Son regard, mauvais, se promenait encore dans la pièce jusqu'à ce qu'elle prenne place devant le feu. La sympathie de la jeune femme lui paraissait presque aussi fade que l'ambiance générale.

Avant de trop regretter d'être venu, il s'assit à son tour en prenant soin de déposer son chapeau près de lui, à sa droite. Quitte à faire appel aux services d'une... voyante, autant jouer le jeu. Il ne voudrait pas s'attirer le mauvais oeil, hm? Arthur dû bien réfléchir quelques longues secondes avant de prendre une inspiration, pour finalement répondre:

- J'aimerais me débarrasser d'un pot de colle un peu trop envahissant, mais.. je ne pense pas qu'il soit très sain de faire un massacre, commença-t-il, presque amusé en imaginant d'avance la réaction que pourrait avoir son interlocutrice. J'ai donc pensé qu'attirer un peu la chance me permettrait de l'éviter. Lui, et une potentielle tuerie, poursuivait-il calmement, clairement. Auriez-vous donc une solution à me proposer? J'ai entendu dire que vous pouviez lire l'avenir, ça m'arrangerais de connaître les futurs déplacements de mon poursuivant.

Aillant conscience que les propos qu'il venait de tenir puisse choquer la jeune femme, il précisa, en perdant le léger sourire qui s'était dessiné tantôt au coin de ses lèvres:

- Si vous n'êtes pas en mesure de m'aider en quoique ce soit, rassurez-vous, je n'ai pas l'intention de faire parler de moi dans la presse dès le lendemain.



Question bête (pv Valborg) 9OvBzZLlVWx29UNKOI6Jb19xjUY

Carnet de notes -- Je te méprise en #830103 -- Song
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firefly Mansion :: … Firefly Mansion … :: Abords Illusoires :: Forêt Enchantée :: Völuspá-
Sauter vers: